Des caméras embarquées pour la police

[jwplayer player= »1″ mediaid= »6452″]

POLICE – Plusieurs mois après le début d’une expérimentation dans 47 zones de sécurité prioritaire (ZSP), le ministère de l’Intérieur va dresser un premier bilan de l’utilisation des « caméras-piétons » accrochées aux uniformes de certains policiers.

Destinées à protéger policiers et justiciables en cas de conflit, la « caméra-piéton » est fixée au gilet du fonctionnaire. Elle dispose d’un objectif haute-définition avec prise de son et d’une capacité d’enregistrement de 7 heures dotée d’une mémoire tampon: au moment où le fonctionnaire déclenche la caméra, l’enregistrement remonte 30 secondes en arrière et récupère les données stockées grâce à la mémoire vive. Les images ne peuvent pas être effacées depuis la caméra mais peuvent être immédiatement visionnées ou exploitées plus tard au commissariat.

162 caméras sont actuellement à l’essai dans 50 zones de sécurité prioritaire, indique au HuffPost Marc Cherrey, commissaire divisionnaire à la direction centrale de la sécurité publique. Le dispositif est déjà exploité dans certaines villes américaines et britanniques.

(source : HuffingtonPost.fr)