Stephane Lemercier

 

Victimes du Devoir, Les Editions du Prévôt, juillet 2011.

Commandez sur notre boutique Amazon !

4ème de couv’ :
Depuis 1804 (date officielle du premier policier tué en service) à nos jours, plus d’un millier de policiers français ont trouvé la mort dans l’exercice de leurs fonctions. Attentats, incendies, accidents de circulation ou décès en opération, les causes sont multiples. Le lecteur découvrira avec étonnement les situations inhabituelles auxquelles sont parfois confrontés les policiers de terrain et la mince frontière qui les séparent de la mort, de leur mort. De l’adjoint de sécurité au commissaire en passant par les « auxiliaires de police », ce sont plus de trois cents récits concernant des hommes et des femmes que rien ne prédisposaient à entrer dans l’histoire, qui voulaient simplement accomplir leur devoir.

Il aura fallu beaucoup de persévérance et de ténacité à l’auteur pour mener à bien ses recherches. Le sujet est délicat à traiter et les informations disponibles sont rares. Mais après plusieurs années d’un travail acharné, il nous livre enfin le résultat de son étude sur les circonstances dans lesquelles les policiers ont payés de leur vie la protection des personnes et des biens. Loin d’être un catalogue morbide ou un mode d’emploi pour criminels en lutte contre la société et ses représentants, c’est surtout une réflexion sur les mesures à envisager pour mieux appréhender les risques professionnels, sur l’importance des formations initiales et continues pour travailler davantage en sécurité et sur le rôle primordiale de la hiérarchie dans le processus de deuil pour ceux qui restent.

Voici un livre en hommage à tous les policiers disparus.
Un livre mémoire pour toutes celles et tous ceux qui ont perdu un être cher, un mari, une femme, un fils, une fille ou un collègue, mort en service,victime du devoir.

 

Je n’ai pas écrit un roman policier avec comme personnage principal La Mort.
Ce n’est pas non plus une Histoire de la police à travers le deuil et encore moins une étude sociologique sur les risques professionnels dans la police.

C’est un livre de mémoire afin de rendre hommage à ceux qui ont sacrifié leur vie pour leur pays, au nom d’une certaine idée du service rendu à la Nation.

Afin qu’ils ne tombent pas dans l’oubli…

 

 



Une réponse à Stephane Lemercier

  1. Misokee dit :

    Je risque de me l’acheter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *