Un motard de la Police Nationale agressé en Guadeloupe

[jwplayer player= »1″ mediaid= »7772″]

La scène, assez hallucinante, s’est déroulée au Gosier (Guadeloupe). Pas de réaction de la part des policiers, l’un seul au monde tente de temporiser pendant que l’autre affairé à appeler du renfort laisse son collègue seul.

 


Mardi 2 Décembre 2014 – 12h47 (franceantilles.fr)

Deux motards de la police ont été agressés par un automobiliste récalcitrant, ce mardi vers 10 heures, sur le pont de Poucet, au Gosier. Une déviation de la circulation a dû être mise en place. L’agresseur et son passager sont en garde à vue. Le film de l’agression…

Les faits se sont produits ce mardi matin, vers 10 heures. Deux motards de la police veulent contrôler un automobiliste. Ce dernier refusant de s’arrêter, ils le suivent un moment, jusqu’à ce que le véhicule cale au milieu du Pont de Poucet, à Gosier. L’un des motards s’approche alors de la voiture où se trouvent deux jeunes. Le conducteur descend et, sans aucune hésitation, frappe violemment le policier au visage. Son collègue, resté près des motos, intervient et reçoit, lui aussi, un violent coup de poing. Il est blessé à l’œil et à l’arcade sourcillière. Le premier motard agressé se voit donc obliger de sortir son arme et de tirer en l’air pour tenter de calmer le jeu. Le passager du véhicule s’enfuit vers la Riviéra où il est arrêté par une patrouille VTT de la police municipale du Gosier. Le conducteur s’enfuit vers Grand-Baie où il est lui aussi interpellé par une patrouille de la police nationale. Loin d’être calmé, il brise une vitre du véhicule de la police avant d’être maîtrisé.
Les deux jeunes sont en garde à vue. Les policiers ont été évacués au centre hospitalier. Pour effectuer les constatations d’usage, suite aux agressions, le pont de Poucet a été fermé à la circulation. Une déviation a été mise en place.