Des gendarmes à la formation de technicien en identification criminelle

À l’épreuve de la preuve
La police judiciaire, chargée de constater les infractions à la loi pénale, d’en rechercher les auteurs et d’en rassembler les preuves, est au cœur du métier de gendarme de brigade.
Nous retrouvons les élèves-gendarmes de Chaumont qui ont choisi de servir en gendarmerie départementale. Ils suivent la formation de « technicien en identification criminelle de proximité » qui les prépare au travail de recueil des traces et indices sur des « scènes de crime ». Des savoir-faire indispensables en unité opérationnelle pour confondre les délinquants. À vos masques, prêts, recherchez !